Idées recettes   Trucs & astuces   Histoire

 

L'olivier est présent depuis fort longtemps en France. Des pollens fossiles à Tautavel (Languedoc), des feuilles fossiles au pied de la Sainte Baume (Provence), attestent de cette présence depuis au moins 20 000 ans.
Il y a 2 500 ans, les Phocéens puis les Grecs et les Romains, ont apporté une nouvelle manière de cultiver et d'utiliser les fruits de cet arbre qui est devenue ce que l'on appelle aujourd'hui : oléiculture.

Cette oléiculture a connu des phases de fort développement mais aussi de repli. La sensibilité relative de cet arbre aux grands froids et les problèmes de concurrence économique expliquent ces fluctuations. Il est cependant remarquable de souligner l'obstination permanente des habitants de la zone oléicole à maintenir contre vents et marées la présence de l'olivier dans leur paysage.

Originaire d'Asie mineure, des traces d'oliviers remontant au paléolithique supérieur (-35000 à 100 000 ans avant JC) ont été relevées en Egypte, en Syrie, en Palestine et dans l'ancienne Phénicie (croissant fertile) ;
La propagation de l'olivier est due aux échanges entre les pays du bassin méditerranéen menées par les commerçants phéniciens et grecs. Puis par les conquêtes entreprises par les légions romaines jusqu'au premier siècle avant JC.
Il a été implanté dès le 7ème siècle avant JC sur les rivages de Provence.
Introduit au XXème siècle avec succès en Australie, au japon, aux états unis et au Mexique.