Idées recettes   Trucs & astuces   Histoire

 

Le Pruneau
On pense qu'ils ramenèrent de leur long voyage ce clone très spécifique "prune d'ente" qui donnera naissance après bien des étapes au fameux Pruneau d'Agen réputé pour ses qualités gustatives et distribué dans le monde entier.
La prune était cultivée dans la région de Damas en Syrie au XIIIè siècle lorsque les Croisés la ramenèrent en France après avoir tenté en vain de prendre la ville au terme d’un long siège (d’où l’expression "y aller pour des prunes"). Ces prunes étaient issues d’arbres connus sous le nom de prunier "Dattel" ou "Datte" en raison de leur origine et de leur forme allongée. C’est ensuite que la tradition orale aurait transformé le nom de prune "Datte" en prune "d’Ente"

La figue
A une longue histoire. Dès l'Antiquité, on lui reconnaît des propriétés thérapeutiques et nutritives. Elle sert d'aliment (fraîche, grillée ou séchée), de médicament ou d'agent sucrant; elle a servi d'édulcorant bien avant que le sucre ne soit connu. La figue fut particulièrement appréciée des Grecs et des Romains. Ceux-ci répandirent sa culture en Europe. Les conquérants et les missionnaires espagnols introduisirent la figue en Amérique. L'influence des missionnaires se fait encore sentir, car certaines variétés de figues sont appelées «missions».

Le raisin sec
Les raisins de Corinthe ou raisins Zante sont des raisins noirs miniatures, sans pépins, particulièrement recherchés en pâtisserie. Ils portent le nom de villes grecques où s'effectuait le commerce intensif de ces raisins il y a plus de 2 000 ans. La plupart des raisins sont déshydratés par le soleil, directement dans le vignoble entre les rangées de vigne. Selon la température, cela peut prendre de 2 à 4 semaines. La couleur du fruit change du vert au brun pourpre et le degré d'humidité passe de 75% à moins de 16%.

L'amande
Fruit de l'amandier, arbre qui serait originaire d'Asie et d'Afrique du Nord, l'amande est appréciée depuis la plus haute Antiquité; des vestiges datant du temps des Assyriens et de la Perse ancienne démontrent l'existence de la culture de l'amande. On la mentionne dans les écrits anciens, notamment dans la Bible. Il semble que les Grecs furent les premiers à la cultiver; les Romains nommeront d'ailleurs l'amande la «noix grecque». Celle-ci servit autant à des fins alimentaires que médicales.