Idées recettes   Trucs & astuces   Histoire

L'ail commun (allium sativum), une plante à bulbe de la famille des liliacées, originaire des steppes d'Asie Centrale, est utilisée dans le monde entier.

De tous temps, l'ail a été utilisé à des fins médicinales.
Or, on sait depuis les travaux de Pasteur en 1858 qu'il contient une substance bactéricide, l'allicine, ce qui le place parmi les antibiotiques naturels.

Il en existe de nombreuses variétés sauvages telles que l'ail des ours en Europe, et l'ail des bois en Amérique du Nord.

Aujourd'hui surtout utilisé comme condiment, son usage remonte à l'Antiquité où le consomme sur tout le pourtour nord de la Méditerranée.

Déjà on lui prêtait maintes vertus médicinales, dont celle de prévénir la peste, le choléra et le typhus.
On l'appelait la thériaque des pauvres car, à l'instar de la thériaque, l'ail permettait selon certains auteurs de guérir les piqûres et morsures d'insectes et d'animaux venimeux.

Considéré à d'autres époques comme un excellent vermifuge ou un fébrifuge, on estimait que l'ail éclaircissait la voix.