Idées recettes   Trucs & astuces   Histoire


Fruit d'hybridations naturelles, "Solanum tuberosum (notre pomme de terre)  semble avoir spontanément prit naissance dans les pays andins et plus particulièrement près du littoral du Pérou actuel.
C'est dans la région du lac Titicaca, dans des terrasses irriguées et fertilisées avec le guano, (déjections d'oiseaux marins) que la pomme de terre fût cultivée à l'origine.

Au XVIe siècle, les conquérants espagnols découvrent une plante dont on consommait les parties souterraines, la papa.
Ce serait donc dans un but scientifique et comme provision de route, pour varier l'ordinaire, que la pomme de terre arriva en Europe.
Elle est cultivée également en Autriche, Flandres, Suisse, Irlande, Suède et dans certaines provinces de l'Est de la France.

Les premières plantations de pommes de terre "les truffoles" sont localisées en Ardèche au milieu du XVIe siècle. Officiellement c'est Olivier de Serres qui, en 1600, les cultive pour la première fois en Vivarais.
Probablement arrivée par la Suisse, la pomme de terre est cultivée au XVIIe siècle en Franche Comté, en Dauphiné, en Bourgogne pour lnourrirl principalement les animaux. La population française est rétissante vis à vis de cette plante souterraine de la famille des solanacées comme la belladone, la mandragore et d'autre plantes toxiques...

En outre, il s'agit d'une plante qui pousse par plantation et non par germination, elle n'est pas mentionnée dans la bible et sa culture est si facile, qu'elle ne peut être que le "fruit du diable"...

Ce n'est qu'en 1737 que nait à Montdidier, Antoine Augustin Parmentier, c'est à dire près de 100 ans après l'introduction de la pomme de terre en France. Captif en Allemagne, le jeune pharmacien militaire apprécie, par sa propre expérience, la valeur nutritive de ce légume. Libéré en 1763, il entreprend une campagne d'information pour vulgariser sa culture en France.

En apportant des tiges fleuries qu'il offrira à Louis XVI. C'est ainsi qu'il fit découvrir et apprécier au roi ce fameux tubercule.
En cultivant 54 arpents (environ 2 hectares) dans la plaine des Sablons (aujourd'hui Neuilly) qu'il fait garder par la troupe.
La rumeur court que si l'armée est là pour en interdire l'accès c'est que ce qui y pousse doit avoir de la valeur. Parmentier supprime alors la garde du terrain la nuit...Les voleurs constatent alors que les pommes de terre n'entraînent aucune maladie et en assurent la publicité.

Cette initiative contribua à introduire la pomme de terre dans la société française.
Ce sont les instituteurs et les prêtres qui donnèrent l'exemple en la cultivant dans leurs jardins.

Avec la famine de 1789, la culture de la pomme de terre se généralisa pour devenir un produit de base de notre alimentation.